1001 excuses

 

L’âme bestiale (nafs) nous pousse souvent vers ce qui est blâmable et interdit. C’est naturel en nous, mais nous sommes attirés par la distraction et l’illicite. Et, souvent, il est lourd pour le croyant d’aller vers ce qu’ALLAH lui a prescrit, celui-ci, préférera se retrancher vers toutes distractions lui faisant fuir la Vérité à laquelle il va être confronté. Hélas, lorsqu’on invite celui-ci au bien, tu le vois trouver de toutes les excuses pour repousser ton invitation. Ceci s’illustre clairement dans le Saint-Coran lorsque notre Créateur dit:

Mais les hommes se refusent à tout sauf à être ingrat! [Alfourqane, verset 50]

Développons alors tout type d’excuse que pourrait trouver notre nafs afin de se rétracter face à cette invitation:

1. Je reçois déjà suffisament de rappels

« Textos, mails, facebook… Piouf, je suis débordé de rappels, j’en reçoit tellement tous les jours que je ne sais plus où donner de la tête… »

Argument plausible dans la forme, mais vide de sens dans le fond. Nous savons tous que l’être humain est aussi avide par nature, qu’il ne se contente jamais de peu lorsqu’il aime. Notre esprit est insatiable, toujours à la recherche de nouveaux horizons, de nouvelles conquêtes . Cet aspect de notre âme est à double-tranchant, il sera utilisé par les esprits fragiles pour assouvir des désirs matériels et éphémères, L’imam Al Bâghdadiy (rahimahu LAH) disait à ce sujet « si tu donnais au jeune homme cent jeunes filles il en voudraiit certainement une cent-unième! ». Cette pensée s’illustre aussi dans les dires de notre noble envoyé:

« Si le fils d’Adam possédait une vallée remplie d’or, il voudrait encore posséder une seconde… » |Muslim|

Quant au pieux croyant, lui aussi utilisera cette avidité ancrée en lui, mais pour un but bien différent. Il étanchera la soif dans l’inaltérable source de la science.  Il suivra scrupuleusement l’exemple des pieux prédécésseurs qui ont avant lui réussi l’épreuve de la vie. Et comment vivaient ceux-ci? Quelle était leur approche de la science et des rappels?

http://www.islam-al-haqq.com/article-la-science-et-les-savants-tant-aimes-par-nos-anciens-pieux-46649731.html

2. Ok, je veux bien recevoir tous ces rappels, mais je n’ai pas le temps de les lire, ni la tête, ça devient lourd!

A celui qui dira ceci, nous rétorquons celà: « Comme s’il était aisé de franchir les montagnes! Comme s’il était aisé d’éduquer son âme! Comme s’il était aisé de l’extirper des flammes! »

Les vertus de ce monde ne s’acquièrent que par l’effort et le sacrifice. Alors que dire des vertus grandioses de cette belle religion? Pensez-vous qu’Abu Bakr, Omar, Abu Huraira (radhia LAHOU anhoum) n’étaient pas à l’affut de la moindre parole prophétique, du moindre verset révélé?

De plus, ALLAH dans le Coran dit:

Fais preuve de patience en compagnie de ceux qui invoquent leur Seigneur, matin et soir, recherchant Sa satisfaction ! Ne les quitte pas pour courir après les plaisirs de ce monde ! N’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre rappel, qui suit ses passions et se complaît dans ses excès ! [Alkahf, verset 28]

Ici, ALLAH parle de patience, et il n’y a patience que face à une adversité, que face à un élément non souhaitable auquel nous devons faire face.

« Et peut être détésteriez vous quelque chose alors que c’est un bien pour vous, et il se peut que vous en aimiez d’autres alors qu’elles sont un mal pour vous » [Albaqara, verset 216]

3. Pourquoi viendrais-je chez vous alors que des centaines d’autres sites de rappels existent déjà?

La réponse ici…

4. Mais d’abord, qui êtes vous réellement, comment puis-je avoir la garantie que ce que vous propagez est authentique et réel?

Notre noble prophète (salla LAHOU alaihi wa salam) miséricorde pour les mondes à travers sa vie a été un exemple étincelent pour l’Univers. Sa vie, ses comportements, ses dires sont pour nous source d’exemple et de modèle à suivre. Et parmi ses belles traditions il y a le fait d’avoir une bonne image de son frère ( ou de sa soeur), de le voir d’un bel oeil. A ce sujet, Muhamad (salla LAHOU alaihi wa salam) a dit:

« Méfiez vous du soupçon, car vraiment le soupçon est la plus trompeuse forme de conversation. » |Bukhari et Muslim|

5. Je n’adhérerai pas tant que je ne saurai pas personnellement qui est derrière ce site!

Connaissez vous personnellement le maçon qui a construit votre demeure? Savez vous précisément quel technicien gère vos arrivées d’eau et d’électricité?

Parmi les qualités d’un bon Islâm, il y a le fait pour l’homme de ne pas s’occuper de ce qui ne le regarde pas |Thirmidi et Ibn majah|

Nous sommes une équipe de frères, aimant notre Seigneur, courtisant son amour, nous oeuvrons pour faciliter l’accès de l’Islam à nos proches et à nos coreligionnaires, afin de créer un retour massif vers ALLAH, de libérer les coeurs des carcans de ce bas monde. Voilà qui devrait suffire à combler les curieux!

6. Je ne suis pas encore prêt, j’ai encore besoin de temps avant de me lancer…

InchaALLAH, je me mettrai dans le dine, mais pas tout de suite…

Cette pensée est hélas bien trop répandue dans notre communauté. Si seulement ceux qui la pensaient savaient ce qu’ils  laissaient passer, s’ils avaient goûté à la douceur de la foi ils auraient certes compris leur erreur. Puisse ALLAH nous guider et nous faire mourir croyants et obéissants. Et qu’en pense notre Créateur? nous demande-t-il de prendre notre temps?

« Accourez au pardon de la part de votre Seigneur et aux jardins du Paradis aussi vastes que l’étendue du ciel et de la terre, préparés pour les pieux. »[Al hadid, verset 21]

Enfin, nous ne pouvons trouver plus clair, plus limpide que cet exemple:

Abû Wâqid Al-laythî –que Dieu l’agrée- a dit :

« Le Messager de Dieu (paix et salut sur lui) était assis, un jour dans la mosquée en compagnie des musulmans, trois hommes entrèrent. L’un d’eux partit, alors que les deux autres avancèrent et se mirent à, contempler le Messager de Dieu (paix et salut sur lui). L’un d’eux trouva une place vacante dans le cercle (du Dhikr) et s’assit, tandis que l’autre pris place derrière les gens. Quand au troisième, il s’éloignit en tournant le dos. Quand le Messager de Dieu (paix et salut sur lui) termina, il dit : « Voulez vous que je vous instruise au sujet de ces trois hommes ? Le premier a cherché refuge auprès de Dieu et Dieu le lui donna. Le deuxième a été empêché par sa pudeur de déranger les autres et Dieu a ressenti de la pudeur à son égard, quant au troisième, il s’est détourné de Dieu et Dieu s’est détourné de lui » |Bukhâri|