Médite – Cheikh Al Fawzan

Médite – Cheikh Al Fawzan

La louange est à Allah qui nous a enjoint la réflexion et la méditation. Allah fait alterner le jour et la nuit. Il y a dans ceci un signe pour ceux qui sont doués d’intelligence (sourate…..) Et j’atteste qu’il n’y a pas de divinité en dehors d’Allah, le Seul, l’Unique qui n’a point d’associé, le Tout Puissant et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et messager, l’élu choisi, que la prière soit sur lui, sa famille et ses nobles compagnons, que les salutations soient en nombre sur eux. A présent, ô vous les gens! Craignez Allah le Très Haut et méditez sur Ses signes et Ses créations, lesquelles vous prouveront Son Unicité et la nécessité de L’adorer.

Allah Exalté et Glorifié soit-Il a dit:

« Il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude ;ainsi qu’en vous-mêmes. N’observez-vous donc pas ?Et il y a dans le ciel votre subsistance et ce qui vous a été promis.Par le Seigneur du ciel et de la terre ! Ceci est tout aussi vrai que le fait que vous parliez. » (S. Adh-dhariyaat v.20/23)

Il y a sur la Terre des signes, des preuves claires sur la Puissance d’Allah Exalté soit-Il car Allah Glorifié soit-Il a étendu la Terre, l’a déployée, et l’a étirée. Il l’a étendue pour Ses serviteurs. Ceux-ci la sillonnent pour leurs usages et leurs vies et ils adorent leur Seigneur, puis lorsqu’ils seront morts ils y seront ramenés au terme qu’Allah leur aura fixé, puis ils en sortiront.

« C’est d’elle (la terre) que Nous vous avons créés, et en elle Nous vous retournerons, et d’elle Nous vous ferons sortir une fois encore » (s. Taha v.55).

Et ce que la Terre contient comme montagnes hautement dressées, océans, rivières et arbres, et ce qu’elle contient comme comme plantes diverses et variées.

 » Et sur la terre il y a des parcelles voisines les unes des autres, des jardins [plantés] de vignes, et des céréales et des palmiers, en touffes ou espacés, arrosés de la même eau, cependant Nous rendons supérieurs les uns aux autres quant au goût. »

(S.arra’d v 4) Et ce que la Terre contient comme créatures disséminées, créatures diverses et variées parmi les êtres humains et les animaux, et tant d’autres créatures qui galopent et arpentent la surface de la Terre, et pour tous, Allah s’est chargé de leur subsistance.

« Il n’y a point de bête sur terre dont la subsistance n’incombe à Allah qui connaît son gîte et son dépôt » (s Hud v 6).

Il y a dans ce monde des morales et des leçons qui ne peuvent être toutes énoncées et décrites, et qu’aucune plume d’envieux ne peut répertorier. Mais il suffit à l’Homme qu’il voie ce qui lui a été octroyé de ces bienfaits et qu’il en tire un enseignement conséquent sur le fait qu’Allah n’a pas créé ceci sans un but précis. Il n’a pas créé ceci sans un but précis, Exalté et Glorifié soit-Il. Au contraire, il a créé ceci pour une affaire importante. Il a mis à disposition de Ses serviteurs – les enfants d’Adam, les enfants d’Adam, ce que la Terre contient, afin qu’ils puissent s’en servir pour Lui obéir, Exalté et Glorifié soit-Il, et L’adorer. Il est donc primordial pour le musulman qu’il médite sur toutes ces créatures et qu’ils les observe avec attention, non comme une promenade telle que la font beaucoup de personnes où ils distraient leurs esprits et leurs regards avec ces créatures, sans pour autant méditer sur ce qui se cache derrière elles et sur la raison de leur existence. Ils ne prennent pas tout ceci en considération. Ils n’en tirent aucune exhortation si ce n’est la distraction et la quête d’un plaisir intérieur qui ne leur apportent aucun bienfait. Il en est de même concernant ce que la Terre a gardé intact comme vestiges des peuples de jadis  qui ont vécu avant nous et qui ont peuplé la Terre plus que nous ne l’avons fait et qui l’ont parcourue davantage. Ils y ont également construit leurs bâtisses et leurs demeures, puis ils ont péri. Et leurs vestiges demeurèrent comme des témoignages contre eux afin que puissent raisonner, en les voyant, ceux qui viendraient après eux, et qu’ils puissent adorer leur Seigneur dans la clairvoyance, et qu’ils n’agissent pas comme les peuples mécréants qui les avaient précédés et sur lesquels le châtiment s’était abattu et dont les demeures restèrent pour témoigner contre eux.

« Voilà donc leurs maisons désertes à cause de leurs méfaits »(s naml v52)

« et voilà qu’après eux leurs demeures ne sont que très peu habitées, et c’est Nous qui en fûmes l’héritier. » (S. Qasas v 58)

« Que de cités, donc, avons-Nous fait périr, parce qu’elles commettaient des tyrannies. Elles sont réduites à des toits écroulés : Que de puits désertés ! Que de palais édifiés (et désertés aussi) !Que ne voyagent-ils sur la terre afin d’avoir des cœurs pour comprendre, et des oreilles pour entendre ? Car ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent, mais, ce sont les cœurs dans les poitrines qui s’aveuglent. » (S. Hajj v. 45 et 46)

Ils sont de nos jours fiers des vestiges du passé en estimant qu’ils témoignent du prestige de ceux qui les ont construits…. et ils sont émerveillés par ceux qui les ont édifiés sans même analyser ce qui leur est arrivé ensuite lorsqu’ils ont désobéi à Allah Exalté et Glorifié soit-Il. Ces vestiges sont en réalité une morale. Allah les a laissés comme une morale afin que nous méditions sur eux, non pas pour que nous nous en enorgueillissions ou en retirions une fierté, ni pour que nous distrayions nos personnes et nos regards en les voyant. Ainsi lorsque le Prophète sala LAH alaih wa salam passa près des demeures du peuple de Thamud pour se rendre à Tabuk, à l’époque de la bataille portant le même nom, il dit à ses compagnons: « N’entrez dans les demeures de ces personnes châtiées (leurs demeures étaient visibles dans les montagnes creusées) n’entrez dans les demeures de ces personnes châtiées qu’en étant en pleurs (de crainte) que ne vous touche ce qui les a frappés.  » Le musulman tire des leçons de tout ceci et ne considère pas ces vestiges comme un élément de fierté hérité des peuples de jadis, témoignant de leur grande civilisation et de leur ascendance etc. Ceci, Allah l’a laissé comme une morale pour nous, une leçon pour que nous puissions en tirer profit, pour que nous ne soyons pas touchés par ce qui les a atteints, pour que nous ne périssions pas comme eux ont péri.

« Il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude ;ainsi qu’en vous-mêmes. » (S. Adh-dhariyat v 20 et 21)

La chose la plus proche de toi: ta propre personne! Avant même que tu ne parcoures la Terre ou que tu ne voyages, regarde ta propre personne ô mon frère! (Regarde) ce qu’elle contient comme singularité de création et de preuves de l’Omnipotence divine, ce corps construit dans la forme la plus parfaite, ton corps!

« Nous avons certes créé l’homme dans la forme la plus parfaite. » (S.at-tin v.4)

Observe ton organisme et ce qu’il contient comme organes pour les uns si infimes, pour les autres si importants, ce qu’il contient également comme veines, articulations et nerfs, ce qu’il contient comme organes d’audition et de vue, (observe) également le cerveau. Il y a dans l’être humain 360 articulations,  comme il a été rapporté dans le hadith (les articulations sont présentes) pour le bienfait de cet organisme afin qu’il puisse se lever, s’asseoir, bouger et travailler. Parmi ces articulations se trouvent des articulations imposantes, d’autres très petites, et d’autres encore si petites qu’elles ne peuvent être vues qu’à l’aide d’un microscope. Questionnez donc les savants de l’anatomie au sujet du corps humain et de ce qu’il contient comme choses étranges! Et ce qu’ils ignorent à son sujet est certes plus grand (que ce qu’ils en connaissent)!

 » et dans vos propres personnes » (s. Adh-dhariyat v21)

C’est à dire qu’il y a dans vos propres personnes des signes! Des signes!

 » et dans vos propres personnes. Ne voyez-vous donc pas? » (s. Adh-dhariyat v21)

Ne les remarquez-vous pas dans vos propres personnes? Et que dire de cette âme qui siège dans ce corps, ce corps qui est en mesure de bouger, marcher, manger ou boire? Puis cette âme sera interrogée. Quant au corps, il deviendra une dépouille inerte, privée de toute motricité. Ceci est certes l’une des plus grandes leçons pour ceux qui souhaitent en recevoir.

« Pensiez-vous que Nous vous avions créés sans but, et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous ? «  (s. Al mu’minum v.115)

Que l’Homme médite donc sur sa propre personne, qui est la chose la plus proche de lui, et qu’il médite également sur les créatures d’Allah éparpillées (sur le globe). Le poète dit: qu’il est étrange que l’on puisse désobéir au Seigneur ou que celui qui ne croit pas puisse le repousser. Et dans toute chose il y a un signe qu’Il est Un! Sobhan Allah! Ni nous ne méditons, ni nous ne tirons de leçons. Nous sommes comme les bestiaux! Identiques! Les bestiaux mangent, boivent, et sont capables d’identifier les choses bénéfiques. Et nous sommes comme eux, incapables de méditer. Les bestiaux ne seront pas soumis au jugement (dernier), ne connaîtront pas de résurrection, ils ne seront ressuscités que pour que les peines ne soient appliquées entre eux, puis il leur sera dit: « devenez poussière ». Ils ne connaîtront pas de vie éternelle, ni Paradis ni Enfer. Ils ont été créés pour l’intérêt des humains. Quant à nous, nous avons été créés pour ce qui viendra après la vie d’ici-bas, la vie éternelle! Devant nous, la vie éternelle et ce qu’elle contient comme jugement, ce qu’elle contient comme délices et châtiments, et ce qu’elle contient comme abominations. Réfléchissons-nous à tout ceci? Dans nos situations…

 » et dans vos propres personnes. Ne voyez-vous donc pas?Et il y a dans le ciel votre subsistance et ce qui vous a été promis. » (s. Adh-dhariyat v21et 22)

Lorsqu’Allah a énoncé ce qu’il y avait (comme bienfaits) sur terre, Il a (également mentionné) ce qu’il y a dans le Ciel. Et dans le Ciel il y a votre subsistance provenant de la pluie que fait descendre Allah, Exalté et Glorifié soit-Il, de par Sa Providence et Son Décret. Et ce qui vous a été promis, à savoir le Paradis, le Paradis est au Ciel, et dans le Ciel est votre subsistance, c’est à dire la pluie, et ce qui vous a été promis, c’est le Paradis. Nous devons nous remémorer tous ces éléments et nous ne devons pas vivre dans ce monde tels des bestiaux qui n’ont d’autre préoccupation que de remplir leur ventre. Les bestiaux ne peuvent être préjudiciables car ils n’auront pas de vie éternelle. Ils n’auront pas de jugement à la suite duquel ils seront soit récompensés soit châtiés. Ils ne seront pas ressuscités, sauf pour que justice soit faite entre eux.

« et les bêtes farouches seront rassemblées » (s. takwir v.5)

Puis Allah leur dira: « devenez poussière » et ils deviendront poussière. Craignez Allah ô serviteurs d’Allah et méditez au plus profond de vous-mêmes. Méditez sur ce qui se trouve autour de vous

« Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre » (s.ar-Rum v. 22)

« De même tu vois la terre desséchée : dès que Nous y faisons descendre de l’eau elle remue, se gonfle, et fait pousser toutes sortes de splendides couples de végétaux. » (S. Al hajj v.5)

Il y a, dans le fait de faire vivre la Terre après sa mort, dans le fait que la pluie lui redonne vie en faisant pousser des plantes, il y a dans ceci une preuve irréfutable de la résurrection. Celui qui fait vivre la Terre après sa mort, nous fera également revivre après notre mort, comme Il le souhaite, Exalté et Glorifié soit-Il.

« et cela n’est nullement difficile pour Allah. » (s.Ibrahim v.20)

Il nous est primordial de réfléchir et de méditer. Ne soyons pas distraits de ceci par les délices de ce bas-monde, par ses fastes. Ne soyons pas distraits par les fausses informations et rumeurs qui sont propagées par les ennemis au travers des médias, nous occupant jour et nuit. Nous devons méditer pour nos propres personnes, nous devons réfléchir à notre avenir et nous devons nous recueillir sur ce qui nous attend. Le Prophète sala ALLAH laih wa salam a dit:

« si vous saviez ce que je sais, si vous saviez ce que je sais, vous auriez certainement beaucoup pleuré et vous ririez très peu. Vous seriez plutôt sortis dans les rues pour implorer l’aide d’Allah Exalté soit-Il.(rapporté par Ahmad et at-Tirmidhi).

Je cherche refuge auprès d’Allah contre le diable maudit.

« Et dans les cieux et sur la terre, que de signes auprès desquels les gens passent, en s’en détournant !Et la plupart d’entre eux ne croient en Allah, qu’en lui donnant des associés. » (S.Yusuf v.105 et 106)

Qu’Allah nous mette la bénédiction, ainsi que pour vous, dans le Saint Coran et qu’Il nous fasse bénéficier de ce qu’il contient comme preuves et sages évocations. Je prononce cette parole en demandant pardon à Allah, pour vous et pour moi, ainsi que pour tous les musulmans, pour tous les péchés. Demandez Lui pardon. Il est le Pardonneur, le Tout Miséricordieux.

 

Deuxième prêche La louange est à Allah pour Son Bienfait et Son Excellence. Je Le remercie pour Sa Bonté et Sa Grâce et j’atteste qu’il n’y a nulle divinité si ce n’est Allah (qui ne mérite d’être adorée), Seul et sans associé, et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et messager. Que la prière d’Allah soit sur lui ainsi que sur sa famille et ses compagnons, de même que les salutations nombreuses.

Ainsi, ô les gens! Tout comme nous devons méditer sur les signes d’Allah de nature physique et terrestre, il convient également de méditer sur les signes de nature coranique. Il nous est primordial de méditer le Coran et de réfléchir à ce qu’il contient comme sens (et sagesses), comme finalités divines, obligations et interdictions. Le Coran est certes la preuve d’Allah la plus importante pour Ses serviteurs. Il n’a pas été uniquement révélé pour que nous le psalmodions lors de nos récitations ou pour que nous embellissions nos voix pour satisfaire notre ouïe ou pour que nous fassions profiter les autres de notre récitation. Il a été révélé pour la méditation et la mise en pratique dans nos oeuvres de ce qu’il contient. Et il sera une preuve en notre faveur si nous agissons en conformité avec ce qu’il contient ou une preuve contre nous si nous faisons preuve de négligence à son égard et le délaissons.

Craignez Allah, ô serviteurs d’Allah. Méditez Ses versets coraniques tout comme vous réfléchissez à Ses signes de nature physique et terrestre. Devant vous se trouvent deux types de signes: des signes terrestres et physiques présents dans la Création des Cieux et de la Terre, et des signes coraniques issus de la révélation qui est descendue sur le Messager d’Allah sala LAH alaih wa salam. Nous devons donc retirer de ces versets un profit et une prévoyance et nous devons oeuvrer selon ces versets et rester constants dans notre obéissance à Allah Exalté et Glorifié soit-Il. Ceci est la finalité de la création de l’être humain.

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » »En vérité, c’est Allah qui est le Grand Pourvoyeur, Le Détenteur de la force, l’Inébranlable. »(s.adh-dhariyat v. 56 et 58)

Allah ne nous a pas créés dans le but de Se renforcer Lui-même, ni pour que nous ne Lui soyons utiles, ni pour nous ne subvenions à Son Besoin. Il est le Très Riche. Il détient ce qu’il y a dans les Cieux et la Terre, Il est le Pourvoyeur, Exalté soit-Il. Il est le Pourvoyeur qui donne la subsistance à Ses serviteurs. Il donne leur subsistance à toutes les créatures parmi les vivants. Il donne leur subsistance à l’humain, l’animal, l’insecte…. Il donne la subsistance à tout ce qu’il y a sur la surface de la Terre, Prompt à donner la subsistance à tous, Exalté et Glorifié soit-Il. Il ne nous a pas créés dans le but que nous lui apportions un quelconque bénéfice et que nous Lui écartions un mal, car Il est le Très Riche, Il détient ce qu’il y a dans les Cieux et la Terre. Mais Il nous a créés pour notre propre bénéfice, pour nous-mêmes! Pour que nous L’adorions! Son adoration, Son bienfait sont pour nous. Quant à Allah Exalté et Glorifié soit-Il, Il ne tire aucun bénéfice de notre adoration. Il n’est pas non plus affecté par notre péché. Certes le bénéfice de l’adoration et le méfait du péché nous reviennent à nous, à nous-mêmes! Craignez donc Allah, ô serviteurs d’Allah! Soyons prévoyants pour nos propres personnes et ne soyons pas distraits aux côtés de ceux qui sont inattentifs. Les distractions sont aujourd’hui très répandues, au même titre que les divertissements sont aussi très présents. Les occupations sont nombreuses de nos jours. Rares sont ceux qui regardent vers la vie future…rares sont ceux qui réfléchissent, rares sont ceux qui sont prévoyants quant à leur destination et leur finalité et qui s’y préparent…. Sauf celui à qui Allah aura fait miséricorde. Craignez donc Allah, ô serviteurs d’Allah! Et sachez que la meilleure parole est le Livre d’Allah et que la meilleure guidée est la guidée de Muhammad sala LAH alaih wa salam. (Sachez aussi)que les pires des choses sont les choses forgées et que toute innovation est un égarement.

 

Traduction et Montage vidéo: Jannah Télévision – Tous droits réservés

Lien pour regarder la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=jKCuMqXLbqk

5 Comments

  1. Salam aleykoum, les commentaires ne marche plus?

    Reply
  2. Masha Allah

    Reply
  3. Oui Aissa chez moi aussi ca beug

    Reply
  4. machallah

    Reply
  5. Sa beug Oui

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*