Abu Hurayra -qu’ALLAH soit satisfait de lui- rapporte que le Prophète – que la prière et le salut soient sur lui a dit : « Ne vous indiquerais-je pas ce par quoi Allah efface les péchés et augmente les degrés ? ». Ils dirent : «Oui, ô Prophète -Sallã Llãhu `alayhi wa sallam- ! ». Il dit : « Parfaire les ablutions dans la difficulté, multiplier les pas vers la mosquée et attendre la prière après la prière. Ceci est le Ribat » (muslim 137)Continuons dans l’explication du hadith précédemment mentionné:

“Les savants ont divergé quant à sa parole- que la prière et le salut soient sur lui – : « sauf les grands péchés », est ce que cela veut dire que les péchés sont effacés si on évite les grands péchés, et que cela est vrai si les deux conditions suivantes sont vérifiées : effectuer les cinq prières et éviter les péchés? ou peut être que le hadith veut dire que les cinq prières effacent tous les péchés entre les prières sauf les grands, et donc il suffit d’une seule condition pour que les péchés soient effacés : effectuer les cinq prières, ou le vendredi au suivant, ou le ramadan au suivant, et c’est l’avis le plus courant, et ALLLAH est le plus Savan t. donc le sens du hadith est que les cinq prières effacent tous les péchés qui ont été commis entre les prières, et idem pour la prière du vendredi à celle du vendredi suivant, et pour le ramadan à celui qui suit, sauf les grands, et ce, parce que ces derniers nécessitent un repentir particulier, et les bonnes actions ne suffisent pas pour les effacer.quant au second hadith d’abu Hurayra, le prophète que la paix soit sur lui a fait une proposition à ses compagnons, il savait leur réponse à l’avance, mais cela faisait partie de sa bonne stratégie d’enseignement, que la prière et le salut d’ALLAH soient sur lui, il a dit : ‘”Ne vous indiquerais-je pas ce par quoi Allah efface les péchés et augmente les degrés “, il leur propose de leur indiquer, et il est certain qu’ils répondront: “Oui, ô Prophète d’ALLAH”, mais il, que la prière et le salut soient sur lui, a choisi d’utiliser cette méthode pour qu’ils soient attentifs davantage. Ils ont alors répondu : “Oui, ô Prophète”, ce qui veut dire indique nous car on veut savoir ce qui augmente les degrés et efface les p&eac ute;chés, il a dit: ” Parfaire les ablutions dans la difficulté, multiplier les pas vers la mosquée et attendre la prière après la prière”.Ce sont les trois choses :Premièrement : Parfaire les ablutions dans la difficulté, veut dire effectuer ses ablutions l’hiver, car en hiver l’eau est froide, et les ablutions deviennent plus compliquées pour l’Homme, et si l’Homme parfait ses ablutions dans ces conditions, cela reflète sa bonne foi, et ALLAH augmente les degrés du serviteur, et diminue de ses péchés.Deuxièmement : multiplier les pas vers la mosquée, veut dire marcher vers la mosquée, dès qu’on en a l’occasion, pour les cinq prières, même si la mosquée est loin, car plus elle est loin de la maison, plus les récompenses se multiplient. Si l’Homme parfait ses ablutions chez lui, puis se dirige vers la mosquée, dans l’intention d’accomplir la prière, ALLAH augmente son degré et efface de ses péchés pour chaque pas qu’il fait .Troisièmement : attendre la prière après la prière, veut dire que l’Homme est tellement impatient d’accomplir ses prières, qu’après chaque prière, son coeur attend déja celle d’après, ceci reflète sa bonne foi, son amour et sa passion pour ces prières magnifiques sur lesquelles le prophète, que la prière et le salut d’ALLAH soient sur lui a dit : “la réjouissance de mes yeux se trouve dans la prière”. Si l’homme attend la prière sivante après chaque prière, ceci augmente le degrés, et efface les péchés.”
Explication du hadith réalisée par Cheikh Ibn Al Uthaymin disponible ici:http://www.sahab.net/home/?p=1328