Depuis quelques mois une famine sans précédent frappe l’île de Madagascar de plein fouet emmenant avec elle : bétail, enfants et denrées de première nécessité.

Les populations font cuire des racines de mangue ou au cactus pour se nourrir. Au total ce sont un million et demi de personnes qui ont besoin d’assistance, soit trois fois plus que ne l’anticipaient le programme alimentaire mondial.

Et parmi ces 1 million et demi de personnes ce sont des enfants, des enfants qui sont les plus exposés.

Rien qu’au village d’Ampitanaka nos correspondants nous ont rapporté la disparition de six enfants en bas âge sur une population totale de 1500 habitants comme vous pouvez le voir sur cette carte ampitanaka
est situé près du fleuve Linta et ne devrait pas normalement souffrir de famine mais en analysant les dernières photos satellites on constate que ce fleuve a été complètement séché sur place la population creuse sous le sable et le limon du fleuve pour retrouver de légères traces d’eau et ne pas mourir.

Si rien n’est fait près de vingt mille enfants risquent de périr d’ici à la fin de l’année, et ça c’est sans compter le bétail les animaux et les adultes qui partent déjà.

Chez “Kebchi” on connaît bien le pays puisque chaque année nous y sacrifions plusieurs milliers de bêtes pour les fêtes de l’aïd et c’est notre réseau d’acteurs locaux qui nous a contactés pour nous demander de faire quelque chose pour sauver ses enfants ainsi en collaboration très étroite avec eux nous avons décidé de mettre en oeuvre un programme efficace et rapide pour secourir les populations locales au plus vite et leur apporter les aides de première nécessité en se basant sur deux programmes.


Le premier pour pallier la soif et au manque d’eau consiste à construire en urgence 100 puits à 700 euros le puits où vous pouvez payer votre propre puits seul ou participer au financement avec des autres croyants imaginez vous que le jour dernier vous arrivez et que vous partagez une grande récompense le jour qui durera plus de mille ans et qui asséchera les gorges des humains dénudée en attente de leur jugement imaginez vous, imaginez vous que ce jour vous soyez abreuvés d’une eau fraîche et abondante tout ceci car vous avez donné à boire à des assoiffés.


Le second est composé de denrées de première nécessité à savoir huile et riz un sac de riz contre la faim avec 35 euros nous pouvons acheter sur place 50 kg de riz et 2 litres d’huile pouvant nourrir 10 personnes pendant plusieurs semaines pour y arriver nous avons besoin de vous de votre aide de votre soutien et de vos partages sur place les puits sont creusées à même la main sans foreuse ni extracteur

Les denrées que nous achetons sont acheminés depuis des localités voisines assez éloignées et dont le chemin est exigu sur des routes difficiles le transport des denrées alimentaires est aussi une épreuve que nos équipes sur place doivent braver

Le jour dernier il se peut que cette simple petite aumône fasse pencher la balance vers un bonheur sans fin et un pardon éternelle nous avons tous des choses à nous reprocher des péchés que nous commettons parfois jour et nuit, et comme l’a dit le prophète Salla Allahou alayhi wa salam :

” l’aumône est la meilleure des bonnes actions pour éteindre le feu “